25 Juin 2020 - Quelle tristesse ce printemps au logis... [MÓJ] [MÓJ] [MÓJ]

Voilà plusieurs belles histoires avec nos chiens se sont arrêtées ce printemps, nous avons le regret de vous annoncer le décès de 4 de nos fidèles compagnons de tous les jours. Rien n'effacera notre peine et leur absence, ils nous manquent tous les jours, nous apprenons à vivre sans eux, et leur descendance nous le rappelle quotidiennement. Le premier fût notre papy HAZAR du logis ste Macrine, après l'avoir recueillit il y a 4 ans, notre papy avait 8 ans, il avait donné beaucoup d'amour au logis, et c'était un chien curieux, joueur, tellement câlin et profondément attachant, au revoir mon petit grand père en or !
  

Quelques semaines plus tard, alors qu'elle était gestante pour sa dernière portée, notre JADIS du logis ste Macrine, a dû être euthanasiée d'urgence, croyez bien que si j'avais eut le choix, je n'aurais jamais pu prendre cette décision, que ce fût difficile, en plus de savoir que tu portais la vie, quel désespoir, ce regard de Bernoise que je n'oublierais jamais, tu étais si forte, si solide, qui aurait pu prévoir ton départ aussi rapidement, tu avais 6 ans et demi !
  

Malheureusement la série a continué avec notre beau CRACK Zagrody Gorzyckiej, un magnifique et adorable mâle Bernois en provenance de la Pologne, que de tristesse, et que d'impuissance de te voir partir aussi vite à l'âge de 5 ans, tu étais si beau !! D'une telle grande gentilesse tu touchais le coeur de tout le monde, tu avais cette âme Bernoise, je suis si triste de ton départ, je ne m'attendais pas à vivre ces moments là avec toi aussi jeune et vaillant, au revoir mon petit Crackoullou, tu vas me manquer tu sais !
  

Et puis il y a eut notre Ivresse du logis ste Macrine, qui vient tout juste de nous quitter pour ses 7 ans, que de malheur, que de tristesse, nos coeurs sont envahis de chagrin, la perte de nos chiens est toujours si difficile. Ivresse toi la bagarreuse qui ne savait pas se battre en fait ! Adieu mes amours, vous me manquerez jusqu'à la fin de ma vie, je ne vous oublierais jamais, le sort s'acharne en ce moment sur nous, le petit Ron vient de décéder ce matin à son tour, je n'ai plus de mot pour décrire ma peine et mon désarroi.....